Cameroun : Pourquoi ces crimes rituels ?

24-01-2013 05:18 - 1896 visites - Ma ville, Ma Région - Ecrit par Monsieur Duverger

 Cameroun : Pourquoi ces crimes rituels

L’on a dénombré ces dernières semaines dans la seule ville de Yaoundé pas moins de 10 corps sans vie et tous mutilés. Jusqu’ici, c’est le quartier Mimboman situé dans le 4e arrondissement de Yaoundé qui détient la palme d’or de ces découvertes macabres avec près de 05 corps déjà découverts. Un quartier qui a reçu cette semaine la visite du Préfet du département du Mfoundi.

Celui-ci s’y est rendu pour rassurer la population, et surtout leur réitérer la ferme volonté des pouvoirs publics à tout mettre en œuvre pour traquer les auteurs de ces actes ignobles.

Bien que le phénomène soit présent au pays depuis plusieurs années, il a quand même pris ces derniers mois une ampleur alarmante. Et, cette fois, ces criminels ont choisi pour cible principale les jeunes filles. Une fois assassinées, ceux-ci leurs enlèvent  certains organes tels que les parties génitaux, les yeux, les oreilles et parfois toute la tête. Des organes qui leurs permettraient de préparer certaines potions magiques très « efficaces ».  

Dans un contexte africain où tout succès est attribué à une puissance surnaturelle, une telle rumeur ne peut laisser personne indifférent. Car selon des informations distillées ici, certains « charlatans » croiraient être en mesure avec ces organes humains  d’apporter à qui les sollicite chance, succès et réussite.

Et, en ce moment où circule au pays une forte odeur de remaniement ministériel, les potentiels « ministrables » et même ceux des ministres voulant conserver leurs postes y ont vu le seul moyen pour faire partie des heureux « élus » de Paul Biya.

Aussi, il existerait actuellement au pays un vaste réseau de trafic d’ossement humain. Lesquels ossements seraient acheminés vers une destination extérieure jusqu’ici non clairement identifiée. Plusieurs personnes ont d’ailleurs été interpellées ces derniers jours en possession d’une bonne quantité.

C’est depuis plusieurs semaines que les forces de sécurité sont à la recherche  de ces criminels d’un autre genre. Une tâche qui s’annonce difficile. Vivement que la population collabore,  pour permettre à la police de vite mettre la main sur ces fugitifs. L’on a quand même appris ce mercredi sur les antennes de la radio nationale que des suspects seraient déjà aux mains de la police.

 

Source photo : www. bdpgabon.org

 



Commentez cet article sur Facebook:

Commentaires de cet article sur C4N : (0)

Ecrivez un commentaire sur C4N
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy

Partagez cet article avec vos amis sur Twitter, LinkedIn, Pinterest et Google plus:


D'autres articles sur C4N répondent à vos questions

Devenez Reporter Citoyen : publiez vos articles et débattez !

Se connecter

Trouver un article

Qui écrit sur C4N ?

Les derniers articles


- 01-09-2014 10:33
Tchernoshima-sur-Gartempe …
Publie par JPLT 007


- 01-09-2014 08:05
Ersal : Libération compromise des militaires libanais retenus en otage ?
Publie par Coquelicot


- 31-08-2014 22:13
Université d'été du PS : un bilan mitigé
Publie par hub.


- 31-08-2014 18:05
Fin d'été
Publie par MUM


- 31-08-2014 11:56
Microsoft ferme définitivement MSN : "Bye, bye Messenger..."
Publie par Tuan Charlie